Kikwit : l’armée et le police lancent de l'opération « Kinkokoto ya mbuta » contre les bandits Kuluna

La Police nationale congolaise (PNC) et la 11ème région militaire, garnison de Kikwit, à travers son Centre de coordination (CCO), ont lancé une opération dénommée « Kinkokoto ya mbuta » (la chiquenaude du vieux). Celle-ci va s'attaquer aux causes du phénomène "Kuluna"(le gangstérisme urbain), a annoncé le colonel Stratège Sangwa, commandant intérimaire du CCO, mercredi 19 mai devant la presse locale. 

Au cours de cette rencontre avec la presse de Kikwit, le colonel Stratège Sangwa, a indiqué que cette opération "Kinkokoto ya mbuta" serait menée par la police appuyée par les forces armées.

Il précise que le souci est de combattre efficacement le phénomène Kuluna qui bat son plein dans cette partie de la province du Kwilu et de rétablir la quiétude de paisibles citoyens :

« Une opération de grande envergure pour s'attaquer à tout ce qui va avec le phénomène de délinquance juvénile. Entre autres, lutter efficacement contre la vente et la consommation à ciel ouvert des stupéfiants, de l'alcool indique, de chanvre, par les jeunes gens désœuvrés. Ces jeunes gens une fois qu'ils ont consommé ces stupéfiants, ils perdent la raison et s'attaquent à tout sur leur passage. Non seulement nous allons débarrasser la ville de Kikwit des kuluna, mais aussi nous allons nous attaquer aux causes de ce phénomène-là. »

Pour y arriver, l'accompagnement de toutes les forces vives de la province s'avère indispensable ; surtout celui de la presse qui est un canal de sensibilisation de ces jeunes, a martelé le colonel Sangwa. 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner