Insécurité : le maire de Kikwit pour des patrouilles mixtes PNC-FARDC

La ville de Kikwit est confrontée au phénomène de banditisme urbain. Pour lutter contre ce phénomène, le maire Leonard Motango a réquisitionné les éléments de la police militaire pour des patrouilles mixtes avec la Police nationale congolaise (PNC).  

Selon des sources de la mairie, des patrouilles mixtes entre les militaires et les éléments de la police nationale congolaise seront organisées dans la ville de Kikwit.  

Selon le maire, cette réquisition est consécutive à la montée du banditisme urbain qui est de plus en plus observé dans la ville de Kikwit ces derniers temps. Il annonce qu’ensemble, ces forces de l’ordre vont « mettre hors d’état de nuire tous ces inciviques qui insécurisent cette partie du Kwilu ».   

Toujours dans le souci de pacifier la ville, Leonard Motango a pris un arrêté interdisant la fabrication, vente et consommation de toute boisson indigène alcoolisée sur toute l’étendue de la ville de Kikwit. Dans le même arrêté, le maire interdit également les concerts des groupes de musique dits « décalés ». Les services de sécurité sont instruits de traquer tous les contrevenants.  

De son côté, commandant de la 11e région militaire, le général Major, Patiri Muhiza Jonas qui demande à la population de collaborer avec les forces de l’ordre en dénonçant tous les inciviques. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner