Nord-Kivu : le coordonnateur du DDRC appelle les groupes armés à se rendre


Le coordonnateur provincial du programme DDR Communautaire Nord-Kivu, Jacques Katembo, demande aux groupes armés locaux à déposer les armes sans attendre et sans condition. Il a fait cet appel jeudi 20 mai, au lendemain de sa rencontre avec le gouverneur militaire du Nord-Kivu. 

Jacques Katembo indique que l’état de siège en vigueur en province est dans la logique non pas de négocier mais plutôt d’imposer la paix :

« Nous voulons dire à tous les groupes armés du Nord-Kivu qu’ils ont deux choix : la reddition volontaire sans condition et intégrer le programme de démobilisation et réinsertion communautaire. Le deuxième choix, c’est de résister et attendre la traque par le gouverneur militaire par ce que sa mission est de venir imposer la paix. Pour le deuxième cas, les gens qui vont attendre la traque des militaires, la finalité c’est aller au tribunal. Parce que quand on vous capture, on ne va plus vous amener au DDR. Là vous êtes en train d’aller à la prison et dans les juridictions militaires. »

Il souhaite que les combattants locaux se rendent volontairement et que la traque militaire cible particulièrement les rebellions étrangères :

« Les groupes armés doivent choisir. Ils doivent sans condition se rendre et permettre que les opérations de l’état de siège qui seront déclenchées soient orientées vers les groupes armés étrangers, tels que les ADF. » 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner