Kwilu : la rareté de petites coupures de Franc Congolais favorise la hausse des prix des certains produits à Idiofa

Les petites coupures de 50, de 100 et de 200 francs congolais sont devenus de plus en plus rares depuis près d'un mois dans la cité d'idiofa, Chef-lieu du territoire de même nom, dans la province du Kwilu.

Les quelques billets visibles au marché sont déchiquetés et boudés par la population. C'est qui occasionne la hausse des prix de certains produits sur le marché de cette cité ainsi que la vente des billets de francs congolais contre francs congolais, mais à vil prix.

Dans un entretien accordé samedi 22 mai à Radio Okapi, le président de la société civile d'idiofa, Me Bels Elengi Jean-Marie, invite la banque centrale du Congo (BCC) à Kikwit d'approvisionner les banques locales en ces petites coupures pour faciliter les achats et les échanges.

Actuellement, par exemple, il faut nécessairement avoir un billet de 500 FC pour pouvoir acheter une mesure de cacahuètes, du sel ou du sucre qui se vendait il y a peut à 50 ou 100 FC à Idiofa.

Me Bels Eleng Jean-Marie demande à la banque centrale du Congo d'alimenter Afriland agence d'idiofa en ces coupures afin de faciliter la tâche à cette population rurale :

'' Nous demandons à la banque centrale à Kikwit d'approvisionner la banque Afriland idiofa de petites coupures de 50, 100 et 200 FC pour faciliter les achats et les échanges car nous sommes un milieu rural.''

Les enseignants de ce territoire avaient refusé de toucher leurs salaires du mois d'avril dernier parce que cela n'était constitué que des billets déchiquetés, a signalé Me Bels.

Les responsables de la BCC/Kikwit n'ont pas voulu donné une explication, à cet effet.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner