RDC : après l’éruption du volcan Nyiragongo, l’ONU apporte une aide humanitaire d’urgence

Les Nations unies sont mobilisées pour venir en aide aux personnes touchées par l’éruption du volcan Nyiragongo près de la ville de Goma, dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC). Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, s’est dit attristé, lundi 24 mai, par les pertes en vies humaines et les dégâts causés par l'éruption samedi 22 mai du mont Nyiragongo (3.470 mètres d’altitude) dans la province du Nord-Kivu.

« Le Secrétaire général est préoccupé par le fait que cette catastrophe survient à un moment où les besoins humanitaires augmentent dans la région, alimentés par l'insécurité et exacerbés par la pandémie de la Covid-19 et son impact sanitaire et socio-économique », a dit son porte-parole dans une déclaration de presse.

L’ONU et l’ensemble de la communauté humanitaire en RDC s’emploient déjà à soutenir les efforts du gouvernement congolais pour venir en aide aux personnes touchées par l’éruption, en leur fournissant une aide humanitaire d’urgence.

La Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) a également mobilisé ses moyens aériens pour suivre la situation et travaille avec les autorités pour s'assurer que la population est tenue informée de tous les développements connexes.

Lundi, le Directeur de l’Observatoire volcanique de Goma, Kasekera Mahinda, expliquait dans une vidéo publiée par la MONUSCO que les coulées de lave avaient cessé mais que les tremblements de terre continuent.

Des villages affectés

Plusieurs villages ont été affectés suite à l’éruption du volcan Nyiragongo à l’Est de la RDC. « Il est à craindre que de nombreuses personnes soient sans abri », a déclaré, lundi, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) qui mène avec ses partenaires une mission pour évaluer les besoins humanitaires dans les zones touchées.

Les équipes du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) sont mobilisées pour réunir les enfants séparés de leurs familles alors qu’ils fuyaient l’éruption du volcan Nyiragongo.

Le bureau de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en RDC a réitéré son engagement à apporter l’appui nécessaire aux autorités pour évaluer rapidement les besoins et sauver des vies.

Par la voix de son porte-parole, le Secrétaire général de l’ONU a présenté ses plus sincères condoléances aux familles des personnes touchées ainsi qu’au gouvernement et au peuple de la RDC.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner