Maniema : Salamabila subit les conséquences de l’éruption du volcan Nyiragongo (Société civile)

L’éruption volcanique du Nyirangongo au Nord-Kivu impacte négativement sur la vie économique des habitants de Salamabila, dans le territoire de Kabambare (Maniema). La mesure du ministre national de Transports de suspendre les vols cause d'énormes difficultés à la population de cette partie du pays, a indiqué Saidi Vumba, président de la société civile de Salamabila, dans une interview téléphonique accordée à Radio Okapi, le dimanche 30 mai. 

D’après Saidi Vumba, le transport aérien constitue l’unique moyen de d'approvisionnement et d'échanges commerciaux entre le territoire de Kabambare et d’autres parties de la RDC, selon M. Saidi. Il affirme qu’à ce jour, Kabambare ne dispose d’aucun réseau routier praticable : 

« A Salamabila, il y a un longtemps que la route qui quitte Bukavu vers Salamabila a été totalement endommagée, est en état de délabrement avancé. On est en train de s'inquiéter parce qu'il n'y a plus d’autres moyens pour se ravitailler, il y a hausse des prix sur les marchés, tels que les articles des produits cosmétiques et beaucoup des biens qui venaient par avion de Bukavu. C'est maintenant un calvaire pour la population de Salamabila. Un pantalon qui coûtait 25 000, 30 000 francs congolais, aujourd'hui, c'est à 50 000 francs (25 USD) ».  

Il indique notamment que le transfert des malades à Bukavu au Sud-Kivu ne se fait plus : 

« Parmi les conséquences que nous sommes en train de relever, il y a aussi le transfert des malades par MSF et CICR qui étaient évacués de Salamabila à Bukavu. Mais aujourd'hui, il y a plus d'une semaine, les malades ne sont plus évacués » 

Saidi Vumba s’interroge sur cette décision du ministre suspendant le transport aérien entre Salamabila et certaines provinces :  

« Au regard des événements malheureux que nos amis de Nord-Kivu ont connus de volcan, le ministre de Transports et Voie de communication prend une décision de suspendre les vols de Bukavu jusqu'à Salamabila. Maintenant, nous ont se pose la question quel pourrait être le danger que le ministre de Transports et voie de communication a constaté si l'avion quittait Bukavu pour Salamabila ? »     

Il demande au ministre de Transports de revenir sur sa décision pour soulager la souffrance de la population locale. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner