Butembo : la police demande la collaboration de la population pour vaincre l’insécurité

La Police nationale congolaise (PNC) de Butembo sollicite l’implication des populations face à l’insécurité grandissante dans plusieurs quartiers de la ville. Le commandant intérimaire de la PNC, Polo Ngoma, souhaite voir la population collaborer avec la police, dans les échanges des informations concernant la sécurité. 

Depuis quelques jours en effet, des cas de meurtre et de cambriolages sont signalés. Le dernier cas en date est celui d’un homme retrouvé mort le dimanche 29 mai dans la matinée après avoir été abattu par des inconnus, dans le parage du marché de Kaliva dans la commune de Kimemi.  

Le commandant de la police ville de Butembo invite la population d’être prudente et d’éviter de circuler au-delà de 22 heures ; étant donné que le couvre-feu est toujours de vigueur :

« Pour le moment, nous enregistrons certains cas, mais ce qui nous écœure c’est de constater que la police a été informée pour la plupart des cas, par voix des ondes. C’est mauvais, ce n’est pas ça la collaboration. On doit nous informer parce que, les véhicules sont là, les éléments (policiers) sont là. Nous travaillons jour et nuit, nous ne sommes pas de savants pour connaitre là où les criminels sont en train d’opérer, il faut nécessairement nous informer en temps utile ».

Il promet des sanctions à l’endroit des policiers qui n’auront pas exécuté correctement leur rôle, celle de sécuriser la population et ses biens. Il met notamment en garde tous ceux qui auront violé le couvre-feu instauré dans le cadre de lutte contre la propagation du COVID-19 : 

« Ce que nous voulons, que la police soit informée à temps. Si la police n’arrive pas les responsables seront arrêtés. Nos véhicules sont à la disposition de la population.  Nous sommes dans l’état de siège, là les mesures sont dures. Toute personne qui aura circulé au-delà des heures du couvre-feu, sera arrêtée ». 

  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner