Bunia : des criminels arrêtés et des armes récupérées par la police lors des patrouilles

La Police nationale congolaise (PNC) a mis la main sur cinq présumés bandits et quinze armes AK 47. C’est le résultat des différentes patrouilles à Bunia, le chef-lieu de la province de l’Ituri, dans le but de matérialiser l’état de siège. 

L’arrestation de ces présumés voleurs armés, présentés le mardi 1er juin à l’exécutif provincial, est le fruit des patrouilles mixtes lancées depuis l’annonce de l’état de siège en vue de restaurer la paix en Ituri. Selon le commissaire divisionnaire adjoint de la police, Ngoy Sengelwa Seguin, ces criminels sont impliqués dans plusieurs cas de tueries de civils dans la ville dont celui d’un cambiste fusillé en plein centre-ville le mois de mai dernier. 

Il signale que certaines minutions ont été découvertes dans des maisons de civils. Il appelle les civils à cesser toute collaboration avec des bandits armés et d’apporter plutôt leur appui aux services de l’ordre pour faire face à l’insécurité. 

De son côté, le général Johnny Nkashama, le gouverneur militaire de l’Ituri, promet des sanctions exemplaires aux bourreaux qui foulent aux pieds la décision du Chef de l’Etat qui vise à la restauration de la paix en Ituri. 

En l’espace de deux semaines, au moins 4 personnes ont été tuées lors de différents cambriolages à Bunia.  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner