Enseignement à distance : plus de 12 000 enfants visés à l’Equateur et dans la Tshuapa (UNICEF)

Plus de douze mille enfants de 6 à 11 ans vont bientôt suivre des enseignements à distance par radio, dans les provinces de l’Equateur et de la Tshuapa. Ce programme a été lancé, le mercredi 2 mai à Mbandaka et à Boende.  

Le programme d’enseignements à distance sera piloté, pendant neuf mois, par l’Association pour le développement social et la sauvegarde de l’environnement (ADSSE), partenaire d’exécution de l’UNICEF, avec le financement du Partenariat mondial pour l’éducation (PME). Il vise à compléter les vides causés par l’état d’urgence sanitaire, lié à la COVID-19. 

Dans sa présentation du projet, Flavien Nzuanga de l’ONG (ADSSE) a souligné son appui aux alternatives d’apprentissage dans un environnement sûr et protecteur ; en vue de favoriser l’apprentissage des milliers d’enfants affectés par la COVID-19, y compris de nombreux autres qui ne vont pas à l’école. 

Certes les écoles ont déjà rouvert, après l’état d’urgence sanitaire. Mais le chef du bureau intérimaire de l'UNICEF, Sylvain Naicem, démontre l’opportunité de cet enseignement à distance : 

« Même si les cours ont repris, il y a des séquelles dans le sens qu’il y a des enseignants qui ne sont pas payés. Il y a des écoles qui ont de la peine à s’ouvrir. Et puis il y a aussi des parents qui n’ont pas de moyens, pour envoyer les enfants à l’école simplement. Donc, cet enseignement à distance vise ces centaines des milliers d’enfants qui sont à la maison ». 

Dans le même sens, le formateur provincial Albert Bosendju, estime que ce projet va davantage renforcer les connaissances des enfants à l’école et dans la communauté : 

« Les apprentissages ne s’arrêtent pas seulement au niveau des quatre murs de la salle de classe. Ce programme, c’est une meilleure chose parce que ça renforce l’enfant a deux niveaux :  au niveau de l’école et au niveau de la famille ou de la communauté » 

Les acteurs de mise en œuvre par radio et à l’aide des manuels déjà distribués par l’UNICEF vont d’abord suivre une formation appropriée, a-t-il assuré. 

Ce projet national vise près de 14 millions d’enfants de 3 à 17 ans à travers la RDC. Parmi lesquels, figurent six mille à l’Equateur, dans les sous-divisions de Mbandaka 1 et Bikoro 1, et puis six mille autres à la Tshuapa, dans les sous-divisions de Boende 1 et Befale 1. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner