Sud-Kivu : le lac Kivu envahi par des constructions anarchiques, alerte l'ONG SACECO


A l’occasion de la journée internationale de l’environnement, l’ONG "Survie de la planète grâce aux forêts et aux eaux du Congo-Kinshasa" (SACECO) a lancé samedi 5 juin un message d’alerte face à l'envahissement du lac Kivu par des constructions anarchiques.

Le coordonnateur de cette organisation, Christian Namuto dénonce également la spoliation très avancée de ce lac transformé aujourd’hui en dépotoir public sur son littoral sud de la province du Sud-Kivu.

"Il y a aussi les constructions anarchiques le long du lac, foulant aux pieds la réglémentation interdisant de construire à moins de 10 mètres de la rive", a-t-il fait remarquer.

Le coordonnateur de l’ONG SACECO, Christian Namuto, estime que le lac est une ressource environnementale qu’on ne peut pas laisser disparaitre :

"Aujourd’hui, le monde parle de l’écosystème et l’eau fait partie de l’écosystème. Et donc, quand il n’y a plus d’eau dans le lac Kivu, on n’aura plus de courant dans la ville de Bukavu".

Christian Namuto revient sur les dangers que la disparition du Lac Kivu pourrait avoir sur la population :

"La SACECO a fait un constat très amer sur les constructions dans le lac Kivu : la population de Bukavu amène des tas de terre qu’elle verse dans le lac et par la suite elle érige des maisons sur ces terres qu’elle considère comme des parcelles. Il y a un tas aussi d’immondices, des déchets ménagères comme industriels qui sont versés dans le lac Kivu. Tout ça ce sont des nuisances à l’environnement".

Il demande afin aux autorités de protèger ce patrimoine qui renferme aussi une importante quantité du gaz méthane qui constitue non seulement une menace mais aussi et surtout une opportunité de richesse pour le pays.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner