RDC : Sama Lukonde envisage le retour « séquencé et organisé » des déplacés à Goma

Des discussions sont en cours pour envisager le retour « séquencé et ordonné » des déplacés dans la ville de Goma au Nord-Kivu, a déclaré samedi 5 juin, le Premier ministre Sama Lukonde. En séjour du travail à Goma, il dit se réjouir de l’évolution de la situation après l’éruption du volcan Nyiragongo du 22 mai dernier.

« Nous sommes venus poursuivre les discussions avec les humanitaires quant à la coordination à faire aux vues de la possibilité du retour séquencé et organisé des populations ici dans la ville de Goma », a affirmé Sama Lukonde, à l’issue d’une série de réunions avec différents acteurs impliqués dans la gestion de crise.

À la tête d'une délégation constituée, notamment d’une dizaine de ministres et au moins 3 députés nationaux élus du Nord-Kivu, le Premier ministre a aussi présidé une réunion de sécurité élargie aux autres acteurs impliqués dans la gestion de la crise liée à l’éruption du Nyiragongo.

« Aussi nous avons tenu une réunion de sécurité par ce que nous sommes en état de siège, il fallait que le gouverneur militaire et son adjoint de la police puissent nous faire un état des lieux en rapport avec aussi la situation du Nyiragongo », a ajouté Sama Lukonde.

Pour lui, la priorité est accordée à une coordination du retour des déplacés en conformité avec les paramètres sécuritaires dans la ville de Goma.

La visite du Premier ministre fait suite à une première délégation gouvernementale composée de 7 ministres, qui avait été dépêchée 48 heures après l’éruption du Nyiragongo, pour faire un premier état des lieux de la situation.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner