Détournement de l'aide humanitaire : 4 suspects arrêtés à Rutshuru

L’auditorat militaire-garnison de Goma a mis la main, le lundi 8 juin, sur quatre présumés détourneurs d’une partie de l’assistance humanitaire destinée aux sinistrés de l’éruption du volcan Nyiragongo, qui étaient basés à Rutshuru.

L’aide humanitaire de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi (FDNT) comportait des vivres et produits non alimentaires ne sont pas, tous, parvenus aux bénéficiaires. Certains vivres notamment ayant été soustraits délibérément du lot.

L’auditorat militaire/garnison de Goma estime que l’administrateur sortant, Justin Mukanya, serait « l’auteur intellectuel du vol », donc celui qui l’a orchestré. Parmi ses complices, une mère de famille. Clémence Kiroko Nihibizi était en effet chargée de la gestion du site de distribution par M. Mukanya lui-même, ce que reconnait ce dernier. La cargaison volée a été trouvée entreposée dans la maison d’un tiers, non loin du site de distribution, à Rutshuru.

Selon la même source, l’aide détournée comprend plusieurs cartons de sardine, de biscuits, de cocktails de jus, des sacs de sucre, de farine de maïs, de riz et des bidons d’huile végétale qui ont été soustraits de l’aide de la fondation aux sinistrés du volcan Nyiragongo en refuge à Rutshuru.

Selon des sources proches du dossier, en attendant leur jugement, les quatre prévenus dont l’administrateur du territoire sortant méditent déjà entre quatre murs à la prison centrale de Munzenze.

Plusieurs sont les habitants de Rutshuru qui souhaitent qu’ils soient jugés, en procédure de flagrance et à Rutshuru, pour servir d’exemple, pendant cette période de distribution de l’assistance humanitaire.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner