Grève des infirmiers et administratifs : la prise en charge des malades pose problème à Kwango

L'absence des infirmiers, des techniciens de laboratoire et des sages-femmes bloque le bon fonctionnement des hôpitaux et ne permet pas une bonne en charge des malades. Le médecin chef de zone de santé de Kitenda, dans la province du Kwango, Dr Léon Makambu Salabiaku, l’a déclaré vendredi 11 juin, au troisième jour de la grève des professionnels de santé. Ils réclament l'amélioration de leurs conditions de travail.

« Le médecin peut consulter et prescrire mais la suite ce sont nos collaborateurs. Il y a blocage, il y a dysfonctionnement au niveau des structures sanitaires, au niveau de notre zone de santé de Kitenda. Les malades même ne viennent pas parce que les infirmiers ont séché, ils se demandent qui va les suivre », a expliqué Dr Léon Makambu.

Il demande au gouvernement congolais de résoudre vite le problème de ces agents pour le retour normal du bon fonctionnement des structures médicales et que la prise en charge des malades soit bien assurée.

« Les privés ne sont pas en grève, les malades partent chez les privés. Il est important que le gouvernement trouve une solution dans un bref délai pour que le bon fonctionnement revienne dans les structures sanitaires étatiques. Sinon, un blocage même dans la transcription des données. Les données que nous allons transmettre maintenant nous allons les avoir où ? Il y aura baisse des données que nous allons envoyer le mois ici. Tout va diminuer », a fait remarquer Dr Léon Makambu.

Perturbations à Kindu

Des perturbations sur l'organisation des services sont visibles à l'hôpital provincial du Maniema, a fait savoir le médecin directeur de cette structure sanitaire, Dr Michel Djunga Tukunda.

Il déplore la non application de la mesure prise par les syndicalistes du niveau national qui ont demandé à ce qu'il y ait réduction à 50% des effectifs du personnel en services d'urgence et d'hospitalisation.

Dr Michel Djunga ajoute qu'il y a même certaines installations hygiéniques de cet hôpital qui sont restées fermée par les agents hygiénistes et techniciens.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner