Nord-Kivu : la MONUSCO renforce sa coopération militaire avec les FARDC pour en finir avec les groupes armés


Le commandant de la Force de la MONUSCO, le Lieutenant Général Alphonso Da Costa a indiqué vendredi 11 juin que son institution va recevoir quelques troupes additionnelles qui viennent des pays comme le Kenya, l’Afrique du Sud, de la Tanzanie et le Nepal, afin de mettre fin à la situation sécuritaire très difficile à l’Est de la République. 

« Nous allons monter en puissance pour appuyer les FARDC et le Congo dans son effort », a réaffirmé le Lieutenant Général Alphonso Da Costa de l’engagement et du soutien total aux FARDC, au sortir de l’audience lui accordé par le Gouverneur du Nord-Kivu, le Général Constant Ndima. 

« Je viens de m’entretenir avec le Gouverneur pour voir, que ce que la MONUSCO peut faire pour le volet opérationnel avec les opérations conjointes avec les FARDC. Hier (jeudi), j’ai parlé avec le Général Mbala, chef d’Etat-major, avec le Général Fall aussi, chef de force Terrestre sur ce même sujet-là. Nous sommes au niveau de coopération. Comme vous le savez bien, avec la coopération logistique, pour le transport, les vivres, l’essence, échanges d’intelligence », a-t-il indiqué, avant de poursuivre « Nous devons passer, je pense, à une phase beaucoup plus opérationnelle parce que la MONUSCO va recevoir quelques troupes additionnelles qui viennent des pays comme le Kenya, l’Afrique du Sud, de la Tanzanie qui viennent d’arriver et le Nepal. Nous allons monter en puissance pour appuyer les FARDC et le Congo dans son effort, afin de mettre fin à cette situation sécuritaire très difficile à l’Est de la République ». 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner