Mbuji-Mayi : 1 mort et 3 blessés lors des échauffourées entre policiers et étudiants de l'ISTM

Une personne a été tuée et trois autres blessées gravement lundi 14 juin lors des manifestations organisées par les étudiants de l’Instit supérieur des techniques médicales (ISTM) Mbuji-Mayi au Kasaï-Oriental. Selon des sources sécuritaires, les étudiants s’insurgent contre la non organisation de la mi- session par les enseignants. 

Ces derniers réclament auprès des autorités académiques, la paie des salaires de trois mois ainsi que la bonne répartition des frais de participation à la mi-session. 

D'après des sources locales, des centaines d’étudiants étaient ce lundi matin jusqu’à la mi-journée, sur le boulevard Mzee Laurent, au niveau de la mairie de Mbuji-Mayi et devant leur institution académique. Ils ont tenté de perturber la circulation, mais ont vite été dispersés par les  policiers, à coup de gaz lacrymogènes.  

Dans cette altercation, un policier a été blessé, deux étudiants ont été arrêtés par les policiers. 

Un étudiant, membre du groupe qui a rencontré l’autorité urbaine pour solliciter la libération de leurs collègues, a été aussi molesté et jeté au cachot. 

La situation a dégénéré après ces arrestations dans le camp des étudiants.  

Selon plusieurs témoins, un étudiant des sciences infirmières a trouvé la mort. Une équipe d’étudiants circulent avec la dépouille mortelle sur les artères avec objectif de l’exposer au domicile du directeur général de l'ISTM. 

Le malaise à l’ISTM a débuté la semaine dernière entre le directeur générale et les enseignants. Ces derniers réclament leurs primes de trois mois ainsi que la bonne répartition des frais de participation à la mi-session, payés par les étudiants.  

Certains étudiants affirment que l’effectif avancé par le directeur général n’a pas reflété le nombre réel des étudiants.  

Les autorités académiques de l’ISTM ne se sont pas prononcées par rapport à cette situation.  

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner