Le volcan Nyiragongo a détruit 1 200 hectares des champs, selon l’ONG CONAPAC


La Confédération nationale des producteurs agricoles du Congo (CONAPAC) plaide pour la prise en compte des questions agricoles dans les interventions en faveur des sinistrés de l’éruption volcanique du 22 mai dernier. Plus de 1200 hectares des champs des cultures ont été consumés par la coulée des laves, a indiqué cette organisation agricole mardi 15 juin.  

Conséquence de la destruction des champs, toutes les récoltes des trois prochains mois dans le territoire de Nyiragongo ont été ravagées. Il s’agit notamment la pomme de terre, le haricot, le maïs, la patate douce et bien d’autres légumes. 

« Les ravages du volcan ont pris 1 200 ha des champs. Mais, haricot, pomme de terre, banane, boisement. Les vivres là, qu’on devrait récolter aux mois de juillet ou septembre », a fait savoir le chef de programmes et chargé de plaidoyer a CONAPAC, Malembe Simplexe. 

Ce dernier demande ainsi une intervention du gouvernement pour anticiper une famine qui va s’annoncer bientôt :

« Soyons convaincus que à cette période, nous allons sentir une grande crise. Et donc, nous on interpelle le gouvernement pour anticiper sur ces faits-là. Comment on va protéger les producteurs eux-mêmes, et les villes qui s’approvisionnaient dans cet espace-là. Si on se focalise un peu trop sur l’humanitaire, sur les autres aspects en oubliant les producteurs, ça va nous rattraper ». 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner