Suspicion d’empoisonnement : comment arrêter avec ces préjugés en RDC ?

En cas d’intoxication d’origine alimentaire ou lorsque l’organisme réagit contre l’ingestion d’une substance toxique, plusieurs Congolais pensent directement à un cas d’empoisonnement. Ces personnes qui confondent souvent l’intoxication à un cas d’empoisonnement se font soigner généralement auprès des charlatans au lieu de recourir à l’expertise des spécialistes pour la désintoxication de l’organisme.  

Et très souvent, l’issue des traitements est fatale pour nombre de patients, selon nos sources. 

- Comment mettre fin à la suspicion des cas d’empoisonnement dans la mentalité des Congolais ? 

Jody Nkashama s’entretient sur ce sujet avec le professeur Ndelo Dipanzu Josaphat, toxicologue.  

Le sociologue Gauthier Musenge a aussi participé à cette interview.

/sites/default/files/2021-06/17062021-souspicion-d-empoisonnement-en-rdc-54-minutes-10-secondes.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner