COVID-19 à Kinshasa: des milliers des personnes ont parcouru des kilomètres à pied

Les habitants de Kinshasa ont connu, mercredi 23 juin, une journée très difficile avec transport en commun. Selon plusieurs témoignages, dans certains coins de la ville, des milliers des personnes ont parcouru des kilomètres à pied pour rejoindre leurs lieux d’activités.

Les difficultés observées dans le transport en commun ont été causées par l'annonce, par le gouverneur de la ville, de nouvelles mesures pour lutter contre la pandémie de la COVID-19. Parmi ces mesures, il y a la réduction de nombre des passagers dans les bus, taxis, taxis-bus et motos. Cette mesure a entraîné la hausse du prix de la course par les conducteurs des taxis.

Selon plusieurs Kinois rencontrés aux arrêts de bus, le transport en commun était difficile et le prix de la course revue à la hausse. Cette situation était observée notamment à Kitambo Magasin, Bandalungwa, UPN, sur le boulevard Lumumba vers Masina et N’djili. 

Plusieurs personnes ont parcouru de longs trajets à pied, faute de transport. 

D'après certains témoignages, certains conducteurs ont profité de cette situation pour doubler le prix de la course.  

L’amende fixée par l'hôtel de ville pour tout véhicule, dont le nombre de passagers dépassera la moitié de sa capacite d’accueil est fixée à 100 000 francs congolais (50 USD).

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner