Explosion des bombes à Beni : les services de sécurité effectuent des fouilles dans les marchés de la ville


Les services de sécurité ont effectué mardi 29 juin des fouilles dans tous les marchés de la ville de Beni (Nord-Kivu).
Ces marchés sont fermés depuis deux jours sur décision des autorités après l’explosion de deux bombes artisanales dimanche, l’une dans la paroisse catholique de Butsili et l’autre au quartier Mabakanga de Beni.   

Ce sont le marché central Kilokwa, le marché des légumes dit de Mayangose, le marché Bauma de Ma Campagne et le marché Limanga de Mupanda, qui ont été inspectés et fouillés par les FARDC, la police et d’autres services de sécurité. Cette opération était supervisée par le maire de Beni, commissaire Supérieur principal, Muteba Kashale. 

Selon lui, l’objectif était de rechercher d’éventuels engins explosifs improvisés cachés et piégés dans ces marchés fermés depuis deux jours pour des raisons de sécurité.
Il ajoute qu’aucun effet suspect n’a été retrouvé dans ces lieux.

Des sources sécuritaires annoncent également qu’une opération similaire sera menée dans des écoles de Beni. 

Les autorités veulent ainsi se rassurer de ne pas exposer la population, les écoliers et élèves avant de lever la mesure de fermeture de ces lieux, prise depuis lundi, après l’explosion, la veille de deux bombes artisanales. L’une avait explosée dans la paroisse catholique de Butsili et l’autre au quartier Mabakanga de Beni.

La réouverture des marchés devrait intervenir sous peu, tandis que celle des écoles se fera après une évaluation entre le maire, les services de sécurité et le chef de la sous-division éducationnelle de Beni. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner