Controverse entre le gouvernement et la FEC sur la structure des prix

Lors de son dernier conseil des ministres, le gouvernement de la RDC a annoncé la révision des tarifs des services des transport aériens et la réduction des prix des surgelés d’importation vendus sur le marché de Kinshasa. Selon le gouvernement, un carton de cuisse poulets, qui coûte 21 dollars américains, devrait être vendu à 10 dollars, le carton de poulet entier vendu à 28 dollars devrait revenir à 10 $, ainsi que le carton de chinchards ou Mpiodi de 30 kg, vendu à 42 dollars, devrait revenir à 17 dollars.

Dans une correspondance adressée vendredi dernier 25 juin au ministre de l’Economie nationale, l’administrateur délégué de la FEC, Kimona Bononge, a dénoncé une imposition des prix et une approche de l’administration de l’économie qui viole une disposition légale relative à la liberté des prix et à la concurrence.

Kimona Bononge en appelle ainsi à l’arbitrage du Premier-ministre afin de trouver une solution concertée pour baisser les prix des produits de première nécessité.

-Comment analyser cette situation ?

Invités :

-Dandy Amsini Matata, directeur de cabinet adjoint du ministre de l’Economie nationale.

-John Nkono, secrétaire général de la Fédération des entreprises du Congo (FEC).

-Fabrice Ngabo, chercheur et consultant en fiscalité et finances.

 

/sites/default/files/2021-06/29062021-p-f-dialogueentrecongolais-00_site.mp3

 

 

 

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner