Inongo : hausse des prix, le sac du sel est passé de 12 USD à 18 USD


Les produits de première nécessité ont pris de l'ascenseur ces jours à Inongo, dans la province de Mai-Ndombe. Le président de la société civile du Mai-Ndombe, Isidore Bolikala indique que cette hausse de prix est due au coût élevé de transport de ces marchandises qui proviennent de Kinshasa :

 ‘’ Le problème, c’est au niveau de transport selon les commerçants. Ils disent que c’est le transport qui est couteux, c’est comme ça qu’ils font la flambée. C’est dans la baleinière, d’autres empruntent les véhicules jusqu’à Isaka, Isaka la baleinière jusqu’à ici, c’est cette transaction là qu’ils trouvent comme prétexte. Mais, nous on dit que c’est un prétexte tout simplement. C’est un esprit capitaliste d’avoir beaucoup d’intérêt tout simplement'’.

 
Pour Isidore Bolikala, la population de cette ville qui est déjà démunie ne sait plus à quel saint se vouer car selon lui, la vie est devenue très difficile à cause cette flambée des prix :

‘’La population n’a pas une position, tant qu’elle ne sait pas à quel saint s’avouer. C’est d’une façon générale. Vous pensez le savon Lecoq était à 500 FC (0.25 USD) est passé à 600 FC (0.30 USD), le sac du sel qui était à 12 USD est passé à 18 USD. Avec la pauvreté qui guette la population, c’est difficile’’.

Il en appelle à la responsabilité des autorités attitrées afin que la solution soit trouvée.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner