La Belgique octroie 1 500 000 € au BCNUDH pour appuyer la justice transitionnelle en RDC


La Belgique s’implique dans le processus de mise en place d’une justice transitionnelle en RDC en finançant, à hauteur d’un million et demi d’euros, un projet du Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH). Ce projet a été lancé mercredi 14 juillet à l’ambassade du Royaume de Belgique à Kinshasa, en présence du ministre congolais des Droits humains. 

Le projet du BCNUDH porte sur l’appui de cet organisme de l’ONU aux activités en matière de la justice transitionnelle, de la lutte contre l’impunité et de protection en RDC. 

Le chargé de mission adjoint à l’ambassade de Belgique, Thomas Stevens, justifie son financement par le gouvernement belge : 

« Il y a eu, malheureusement, ces vingt dernières années, si pas plus, des crimes des masses. Et nous constatons que cette question de lutte contre l’impunité, heureusement, est prise avec grand sérieux par les autorités actuelles ». 

Pour le directeur du BCNUDH, Aziz Abdoul Thioye, il y a, certes, d’autres chantiers et beaucoup de défis. Mais il faut y aller : 

« On ne peut pas attendre. Il faut commencer ce qui est possible de faire. Et peut-être que ça va permettre de montrer aujourd’hui qu’il est possible de le faire ». 

Au nom du Groupe de travail de la justice transitionnelle, Me Dickson Dikangu, a indiqué que les civiles devraient bénéficier de ce projet : 

« Tous ceux qui sont auteurs des graves violations des droits de l’homme doivent répondre de ces actes. Et toutes ces victimes-là qui ont connu ces affres, même les communautés, doivent bénéficier de la réparation ».

Le ministre des Droits humains, Albert Fabrice Puela, a de son côté, affirmé que la réparation au bénéfice des victimes est déjà inscrite à l’ordre du jour du gouvernement :  

« Le gouvernement a obtenu un accord de principe de différents services pour la récolte de fonds d’indemnisation des victimes pour que les quatre piliers de la justice transitionnelle voient enfin le jour ». 

Le projet du BCNUDH sera mis en œuvre pendant la période allant de juin 2 021 à décembre 2 022. Il couvre les provinces de Kinshasa, Ituri, Nord-Kivu, Sud-Kivu, Tanganyika, Kasaï Central, Kasaï et Kasaï-Oriental. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner