Forum des As : « Les cas de Covid-19 en baisse » !

Revue de presse du vendredi 16 juillet 2021.

La presse congolaise annonce une bonne nouvelle pour l’ensemble de la population : il s’agit de la baisse des cas de la pandémie à Coronavirus. Une information livrée par le ministre de la Santé, Jean-Jacques Mbungani, lors d'une conférence de presse sur l'évolution de la situation de la maladie en RDC, organisée jeudi 15 juillet, avec son homologue de la Communication et Médias, Patrick Muyaya.

Au sujet de la baisse des cas de Covid-19, Forum des As rapporte les propos du ministre de la Santé en ces termes : « Au 11 juillet, nous avons vu une régression de nombre de cas de COVID-19 dans notre pays et une diminution de nombre d'occupations des lits COVID19 et de réanimation. C'est un encouragement parce ça nous donne espoir que si on continue avec les mêmes mesures, nous pouvons dans les semaines à venir diminuer fortement le nombre de cas de COVID-19 par jour. »

Pour maintenir cet élan, Muyaya et Mbungani exhortent les congolais à la vaccination, poursuit La Prospérité.

Pour le ministre de la Santé, la vaccination constitue un élément essentiel pour diminuer cette maladie : « depuis le 2 mars 2021 que nous avons reçu les premières doses d’1,716 millions d’AstraZeneca et nous avons commencé à vacciner au mois d’avril. Ces vaccins ayant une date précise de péremption, plus de 100 milles doses ont été mises hors circuit dans les provinces et 7000 à Kinshasa. »

Jean-Jacques Mbungani annonce l’arrivée de 50 000 doses d’AstraZeneca dans quatre semaines et 250 milles doses de vaccin Pfizer à la même date. Et pour la deuxième semaine du mois d’août, 4,600 millions doses de Pfizer, mais ça sera pour le mois de septembre. Dans le cadre des accords bilatéraux avec la Chine, 200 mille doses de vaccin Chinois Sinovac et dans le cadre de l’union africaine, des doses de Johnson & Johnson à hauteur de 26 millions de doses, « mais les négociations sont encore en cours. »

Au regard des réticences de la population à se faire vacciner, M. Mbungani a indiqué que pour plus d’efficacité à cette campagne de vaccination, le ministère de la Santé a pensé communiquer via un plan médiatique de communication pour que les congolais soient au courant de tout et puissent accepter ces vaccins, renchérit L’Avenir.

Le ministre estime qu’il faut d’abord une pédagogie de la pathologie. La priorité sera réservée aux personnes ayant des problèmes cardiaques, problème de baisse d’immunité, le personnel de santé. Et l’âge requis pour se faire vacciner, est à partir de 18 ans.

Pour éviter la 4e vague, Le Potentiel conseille : vigilance tous azimuts, dès lors que les mutations du virus sont continues.

Et le quotidien de poursuivre : les Kinois, confrontés au couvre-feu et à d'autres mesures drastiques et même tous les autres Congolais, sont appelés à prendre leur mal en patience. Comme pour dire, les différentes privations imposées actuellement concourent à leurs biens. La santé n'ayant pas de prix, mieux vaut se priver de certaines jouissances pour un temps, pour se maintenir en vie pour longtemps.

Une autre bonne nouvelle qu’exploite Actualité.cd : le conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé, jeudi 15 juillet, le Programme économique triennal après un accord préliminaire conclu avec la RDC en mai dernier.

Deux ans après les négociations, la RDC va bénéficier d'un financement de 1,5 milliard de dollars. Entretemps, la RDC attend aussi du FMI d’ici au mois d'août 1,5 milliard de dollars au titre des droits de tirage spéciaux. Kinshasa espère augmenter ses réserves officielles avec cet argent.

Si en santé et en économie, la RDC dans son ensemble se réveille avec des nouvelles satisfaisantes, il en est de même pour Kinshasa en particulier, et précisément, les conducteurs de taxis. En effet, le ministre de l'Intérieur « ne veut plus voir un seul policier dit "Ujana" sur les grandes artères de Kinshasa ». C’est une information à lire sur les colonnes de 7sur7.cd.

Les policiers “Ujana” mis hors-jeu, selon les termes de Dépêche.cd, le ministre Daniel Aselo, soutient que le travail de la circulation routière sera exécuté uniquement par la police de circulation routière. Toutefois, le patron de la territoriale invite les chauffeurs à se comporter dignement afin d’éviter de tomber dans les cas d’irrégularité.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner