Bilan de l'état de siège au Nord-Kivu et en Ituri

Après l’Assemblée nationale, le Sénat a autoris lundi la prorogation de l’état de siège en Ituri et dans le Nord-Kivu. Au cours de cette plénière, les sénateurs ont autorisé à l'unanimité et pour la 4ème fois consécutive le chef de l'État de proroger pour 15 jours l'état de siège, décrété dans les deux provinces de l’est du pays. 

Cependant, le week-end dernier, plusieurs députés ont déclaré que l’autorisation de la prochaine prorogation serait conditionnée par une évaluation conséquente des résultats de l’état de siège dans les deux provinces.

Sur le terrain des opérations, le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le lieutenant général Constant Ndima, est arrivé à Beni samedi 17 juillet, où il a installé son quartier général afin de suivre de près les opérations contre tous les groupes armés et principalement les ADF.

-Que pensez-vous de l'évolution de la situation sécuritaire dans le Nord-Kivu et en Ituri, presque trois mois après le début de l'état de siège ?

Invités :

-Ayombangira Safari, député national élu de Masisi au Nord-Kivu.

-Me Jacquemin Shabani, président de la Commission électorale permanente de l’UDPS, parti membre de l’Union sacrée de la nation. Il est aussi avocat au barreau de Kinshasa / Gombe. 

-Edgar Mateso, vice-président de la coordination de la société civile du Nord-Kivu.

 

/sites/default/files/2021-07/20072021-p-f-dialogueentrecongolais-00_site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner