Equateur : plusieurs activités paralysées à Mbandaka

 

Plusieurs activités ont été paralysées mercredi 21 juillet dans la ville de Mbandaka (Equateur). Des écoles et centres commerciaux n’ont pas fonctionné à la suite des messages divulgués par des tracts jetés la veille, par des personnes non identifiées. Ces prospectus appelaient à la fermeture des écoles, magasins et marchés. Une situation qui a plongé la ville de Mbandaka dans la psychose.

Cette psychose fait également suite aux trois meurtres enregistrés lundi 19 juillet dernier dans différents quartiers de la ville. Plusieurs habitants ont également décidé de limiter leurs mouvements par peur de l’insécurité qui semble se pérenniser.

Selon la Police nationale congolaise, le premier meurtre a eu lieu à Mbandaka II.  La victime était un motocycliste retrouvé mort la nuit au terrain communal de Wangata. Il a été asséné de coups de bâton par des inconnus. Les bourreaux ont tenté d’emporter la moto taxi, mais elle a été récupérée par la population venue au secours. Indignés, les autres taximen ont décidé de stopper leurs courses dès 19 h, rendant la circulation difficile dans certains coins de la ville.

Le deuxième meurtre a eu lieu au quartier Air-Congo, dans la commune de Mbandaka. C’était un présumé bandit kuluna qui a été lynché par la population.

La troisième victime, une étudiante de troisième année de graduat à l‘ISTM Mbandaka a été tuée par balle le même lundi vers 17 h locales, alors qu’elle se trouvait à bord de la voiture d’un député provincial. Grièvement blessée à la jambe gauche, elle est morte d'hémorragie.

D’après le colonel John Mambe, le dossier est en cours d’instruction au bureau de l’auditeur militaire de garnison.

Par ailleurs, il a appelé la Police nationale à mettre à sa disposition le policier présumé assassin.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner