Bandundu : les agents des affaires sociales dénoncent leurs mauvaises conditions de travail

Les agents de la division provinciale des affaires sociales dans la ville de Bandundu (Kwilu) dénoncent le non-paiement des indicateurs sociaux et les mauvaises conditions de travail. Dans une déclaration lue à la presse samedi 24 juillet par l’un d’eux, Florent Manango, ces agents décrivent un tableau aussi sombre de leur division. 

« Nous, venons par la présente dénoncer la négligence du personnel de l'éducation non formelle sur le non-paiement des indicateurs sociaux dans toutes nos institutions sociales : centres d'actions sociales, centres de rattrapage scolaire et services d'actions sociales. La non-prise en compte de la gratuité prônée par le chef de l'Etat. Aucun bâtiment de l'éducation non formelle n'est viable, aucune dotation en matériels pédagogiques, ni matériel roulant, ou équipements techniques en faveur de nos apprenants ». 

Sur la liste de plaintes se trouvent également la « non-réception de crédit de bienfaisance, la non-prise en compte de la masse salariale du personnel payé et impayé. Aussi le manque d'encadrement de toutes les catégories des personnes vulnérables, homes, officines des vieillards et orphelinat ».  

Ces agents sollicitent l'appui du gouvernement central l'uniformisation des salaires au même titre que leurs collègues de l'EPST et aussi l'appui logistique. 

« Nous sollicitons l'appui du gouvernement central pour l'uniformisation des salaires, des indicateurs sociaux au même titre que ceux de l'EPST. L'allocation de frais de fonctionnement de nos différents centres d'actions sociales et de rattrapage scolaire. Que le ministre national des affaires sociales mène un plaidoyer auprès du gouvernement central pour qu'une solution soit trouvée à notre faveur», a précisé Florent Manango. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner