Kwilu : des organisations des jeunes exigent le poste du conseil provincial de la jeunesse

Les organisations des jeunes réunies au sein du conseil provincial de la jeunesse sont montées au créneau vendredi 6 aout pour exiger la nomination d’un jeune au ministère de la jeunesse dans la province du Kwilu. Selon ces jeunes, après la démission du commissaire spécial, ce ministère devra être attribué aux organisations de la société civile. Dans un mémorandum adressé au gouverneur de la province du Kwilu, lu par son président, Dieudonné Nzimbu, ces jeunes,  plaident pour que ce ministère soit désormais érigé en un quota des organisations citoyennes des jeunes et non des partis politiques.

 « Après constant faisant état de l’absence prolongée du commissaire spécial en charge de la jeunesse dans la province, les structures des jeunes avaient saisi votre honneur par écrit pour s’enquérir de la situation, en attendant votre réaction, quelques jours après, nous apprendrons par la voie des ondes de la démission du même commissaire. Excellence monsieur le gouverneur, pensant qu’il apporterait son dynamisme et son savoir-faire pour apporter plus haut le secteur de la jeunesse en province. Sur terrain, celui-ci n’a pas été totalement disponible aux activités du secteur dont il était responsabilisé. Depuis sa nomination il y  deux ans, le constat a fait montre de beaucoup de faiblesses en terme de management et d’accompagnement vis-à-vis de la jeunesse en province dans son ensemble », a déclaré Dieudonné Nzimbu.

Et d’ajouter :  

 « Au regard de ce que nous venons de vivre, étant en voie de remplacement du nouvel animateur de la jeunesse en province, nous jeunes du Kwilu demandons ce qui suit : 1) au gouvernement provincial de nommer dans un plus bref délai, un commissaire en charge de la jeunesse issu des organisations des jeunes de la société civile permanent et résident dans la province du Kwilu. 2) Que désormais ce ministère demeure un quota spécial pour les mouvements et organisations des jeunes œuvrant dans la société civile et non des partis politiques ».

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner