Beni : le CEPADHO espère que la présence des troupes kenyanes va redynamiser la lutte contre les ADF

Le Centre d’étude pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme (CEPADHO) espère que l’arrivée et le déploiement des troupes kenyanes dans la région de Beni au Nord-Kivu, va redynamiser la brigade d’intervention aux côtés des Forces armées de la RDC (FARDC) dans la lutte contre les terroristes ADF/MTN qui sont traqués par l’armée congolaise. Cette organisation de défense des droits de l’homme l’a fait savoir dans un communiqué rendu public mardi 10 août. 

Omar Kavota, coordonnateur et directeur exécutif du CEPADHO, espère que ces nouvelles troupes au sein de la FIB se mettront immédiatement à l’œuvre aux côtés de celles déjà présentes à Beni dans la traque des ADF. 

« Nous saluons l’arrivée à Beni de ces troupes kenyanes en renforcement à la brigade d’intervention de la MONUSCO. Notre vœu le plus ardent est que cette brigade se mette à l’œuvre aux cotés des troupes amies des FARDC pour relever le défi, afin d’en finir avec cette menace régionale, cette menace mondiale, que sont les ADF/MTN », a souhaité Omar Kavota. 

Il lance cet appel : 

« Nous sommes en train d’encourager les leaders politiques, les leaders sociocommunautaires et économiques à une communication positive en faveur de l’état de siège. Et nous croyons que l’arrivée de ces troupes kenyanes en cette période précise de l’état de siège va faire en sorte que la sécurité attendue de tous soit restaurée ».  

Les forces kenyanes sont arrivées en deux vagues, lundi et mardi, à Beni. Elles font partie de quatre unités de réaction rapide de la FIB qui sont constituées aussi des forces népalaises, tanzaniennes et sud-africaines. Ces unités qui seront plus mobiles et flexibles vont contribuer à mieux protéger les civils. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner