Jean Marc Kabund : « La ville de Kinshasa n'est pas gouvernée »

Les députés nationaux élus de Kinshasa ont interpellé, mercredi 11 août, les gestionnaires de la capitale de la RDC à tous les niveaux pour mettre fin aux dérapages de tous ordres constatés dans la ville. Ces élus ont fait cette déclaration à l’issue de leur rencontre initiée par Jean-Marc Kabund, 1er vice-président de l’Assemblée nationale.

Ce dernier a évoqué les différents maux qui rongent la ville, notamment l'insalubrité, les embouteillages, l'incivisme au sein de la population et les abus de pouvoir de certains gestionnaires de l'État.

« La ville n'est pas gouvernée. Dès que vous descendez à l’aéroport de N’djili, jusqu’au centre-ville, vous pouvez voir les ordures le long des avenues. Tous les caniveaux de la ville sont bouchés, vous pouvez imaginer les conséquences », déplore Jean Marc Kabund, évoquant également des marchés pirates qui sont visibles dans toute la capitale.  

Parmi les problèmes évoqués, les élus de Kinshasa citent également la spoliation des biens et immeubles du citoyen lambda par certains hauts placés, la violence juvénile. 

Ces députés ont convenu de s'impliquer pour des solutions éventuelles à tous ces problèmes. 

Jean Marc Kabund, un de ces élus, espère voir les options levées et actions à mener pour apporter un changement positif dans le comportement de tout Kinois du sommet à la base. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner