Conflit entre deux territoires au Kasaï-Central : le gouverneur intérimaire appelle la population au calme

Le gouverneur intérimaire du Kasaï-Central, Hubert Ngulandjoko, appelle au calme la population des territoires de Tshikapa au Kasaï et Kazumba au Kasaï-Central. 

Il a lancé cet appel au village Tshisense, dans le secteur de Bakwa-Nyambi au territoire de Tshikapa. Ce coin est à la base d’un malentendu entre les territoires en conflit. 

Depuis un mois, un sous commissariat est installé dans ce village sur instruction des autorités du Kasaï-Central, indique Hubert Ngulandjoko, qui ajoute que cette situation agite la population locale. 

Selon le chef de l’exécutif du Kasaï-Central, ce déplacement avait pour objectif d’évaluer la situation, recueillir les témoignages dans le but de trouver une solution à ce conflit qui agite la population locale.  

« Nous avons estimé effectuer un dernier classement pour évaluer froidement la situation, recueillir les témoignages de nos populations et voir dans quelle mesure il faut impliquer le gouvernement central pour un arbitrage », indique Hubert Ngulandjoko. 

Il appelle cette population à la cohabitation pacifique en attendant le dénouement de cette affaire : 

« Nous avons invité la population à rester calme, sans poser aucun acte démesuré. Et nous les avons invités à la cohabitation pacifique et ils nous ont promis que dans un avenir proche nous aurons à trouver une solution et cela avec le concours du gouvernement central ». 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner