Bukavu : suspension d’activités minières à Mwenga pour les entreprises non en règle

Les activités minières sont suspendues pour certaines entreprises minières et leurs coopératives partenaires exerçant dans le territoire de Mwenga. La décision est du gouverneur du Sud-Kivu, Theo Ngwabidje Kasi, rendue publique vendredi 20 août. 

Cette décision intervient trois mois après le moratoire accordé aux opérateurs miniers de Mwenga pour se « mettre en ordre » vis-à-vis de l’Etat congolais, avec au regard de multiples dénonciations faites par les services étatiques sur les « abus » commis par certaines entreprises minières. 

Selon Theo Ngwabidje, il y a « nécessité de remettre de l’ordre dans l’exploitation minière semi-industrielle » dans ce territoire. L’objectif visé est de préserver la population locale, l’environnement, le respect des droits de l’homme, mais aussi la traçabilité de la production de ces sites conformément à la loi en vigueur, en la matière. 

Les entreprises minières désormais frappées par cette interdiction d’exercer sont notamment : BM Global Business, Congo Blueant Minerais et son partenaire COMIBI, Yelow Water Ressources, New Continent Mineral et son partenaire Mungu Ni Jibu, le Groupe Cristal Service et la Coopérative Lutonde. 

Tout le personnel local et étranger de ces entreprises est sommé de quitter les sites miniers et ses environs à dater de la signature de l’arrêté du gouverneur. 

Cette mesure est saluée par la coalition de la société civile pour la région des Grands Lacs, (COSOC-GL), qui se dite contre l’exploitation illégale des Ressources naturelles. 

COSOC-GL recommande néanmoins au gouverneur d’étudier le dossier de chaque société ou coopérative minière au bénéfice d’une exploitation minière respectueuse des droits humains, porteuse de stabilité et de véritable croissance économique. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner