Pollution de la rivière Kasaï : la situation s’améliore progressivement à Idiofa

La situation de la pollution de la rivière Kasaï commence à revenir à la normale à Dibaya Lubwe, Mangay, Kalo, Yolo et autres villages du territoire d'Idiofa dans la province du Kwilu. L'eau retrouve déjà sa couleur normale. Il n'y a plus des poissons morts qui flottent sur les eaux, explique l'administrateur du territoire, Jean-Marie Lasswe. 

« Tous les villages de notre territoire à partir de Mpangu, Mangay, Dibaya Lubwe, Piopio, Panu et Yolo, l'eau a repris sa couleur. Parce que depuis un certain temps il y avait la couleur jaunâtre ou rougeâtre, mais maintenant là, l'ancienne couleur est revenue », se réjouit-il. 

Toutefois, l’autorité administrative maintient les mesures d’interdiction de la pêche sur la rivière Kasaï, et la consommation de l’eau et les poissons de cette rivière jusqu'à nouvel ordre.  

« Alors nous attendons, on est en train d'observer encore. On ne peut pas boire cette eau jusqu'à nouvel ordre. Nous attendons tous qu'on nous dise quoi parce que les enquêtes qu'on avait menées jusque-là nous n'avons pas de réponse, pas de solution », a expliqué Jean-Marie Lasswe. 

Mais l'administrateur du territoire d’Idiofa signale que certains pêcheurs récalcitrants ont été arrêtés pour avoir bravé la mesure de l'interdiction de la pêche et de consommation des poissons.  

En attendant, il appelle la population à continuer de s'abstenir d'utiliser l'eau de cette rivière et de consommer ses poissons jusqu'à la solution définitive : 

« Nous attendons qu'on nous dise s'il faut manger ces poissons ou pas. Il y a les gens qui font ça clandestinement, les pêcheurs surtout qui vont la nuit pêcher, ils vendent ça nuitamment. Mais la journée on les arrête, on récupère ces poissons-là, on enterre. J'ai fait l'effort pour voir les gens qui ont des chambres froides ici, qui vendent des chinchards. J’ai plaidé pour qu’ils baissent des prix afin de faciliter l’accès à tout le monde ». 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner