Butembo : reprise de travail par certains infirmiers avant la levée de leur grève

La grève des infirmiers se poursuit encore sur toute l’étendue du pays. Dans la ville de Butembo, certains infirmiers des structures sanitaires privées ont cependant repris le travail depuis quelques jours, ont rapporté des sources locales jeudi 26 août. Cette situation n’enchante pas l’intersyndicale de la santé, qui révèle que ces collègues ont fait objet de menaces de la part des responsables de ces formations médicales.  

Cette grève sèche avait été lancée le 2 août par l’intersyndicale de la santé, pool de Butembo qui couvre tout le grand Nord-Kivu, selon le mot d’ordre venu de Kinshasa.  

Selon cette association des infirmiers, cette grève  a engendré de nombreuses conséquences.  

Au cours d’une évaluation à mi-parcours, cette structure syndicale avait annoncé un chiffre d’au moins 250 malades morts dans les différentes formations médicales des 17 zones de santé du grand Nord-Kivu, à la suite d’une mauvaise prise en charge.  

Ces infirmiers déplorent que certains de leurs collègues œuvrant dans les structures sanitaires privées ont repris normalement service alors que leurs revendications n’ont pas encore trouvé des réponses.  

Le communicateur de l’intersyndicale de la santé dans le grand Nord, Mathe Maneno, affirme que ces infirmiers ont fait l’objet de menaces de la part des responsables de leurs formations médicales. Selon lui, la grève est toujours observée dans les zones de santé de l’intérieur des territoires de Lubero et Beni, tout comme dans les structures sanitaires étatiques de la ville de Butembo.  

Mathe Maneno souligne par ailleurs que le ministre national de Santé a déjà signé la prévision budgétaire, qui prendra en compte leurs revendications.   

L’intersyndicale attend la concrétisation de ce processus, afin de levée de ce mouvement de grève, a-t-il précisé.  

 

 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner