Maniema : le pont Kaponjo réhabilité par le gouvernement provincial, plus de 20 ans après sa destruction

Le pont Kaponjo, jeté sur la rivière portant le même nom, a été remis en service vendredi 27 août, plus de vingt ans après sa destruction.

Financé par le gouvernement provincial du Maniema à hauteur de plus de 29 000 dollars américains, le pont Kaponjo de 4 mètres de largeur et 6 mètres de portée est construit en béton armé. Il a été inauguré le par le gouverneur intérimaire, Afani Idrissa, à la grande satisfaction de la population locale.

« Nous, les habitants de cette avenue Okende, nous disons sincèrement merci. Ce pont a déjà causé beaucoup d’accidents. Il était en bois. C’était un pont en semi-durable », a témoigné un habitant.

Ainsi, le trafic a repris de nouveau sur l'avenue Okende, dans la commune de Kasuku, vingt ans après la destruction de ce pont. 

Selon le directeur de l'Office de la voirie et de drainage (OVD), qui a exécuté ces travaux, cet ouvrage construit suivant les normes techniques est capable de supporter une charge de 32 tonnes.

Afani Idrissa indique que la construction de ce pont est une façon pour lui de marquer sa détermination à servir le peuple :

« Nous inspirant la vision du chef de l’Etat et tenant compte de la souffrance que nous avons tous endurée par passer d’une rive à l’autre, de la rivière Kaponjo, qui a coupé l’avenue Okenge en deux parties, nous avons résolu d’initier après notre prise du pouvoir, la construction de ce pont, apportant ainsi la solution durable à ce problème auquel notre population était confrontée depuis des années. Il en sera de même de tous les chantiers que nous avons ouverts ».    

Le gouverneur intérimaire a invité la population à une mobilisation pour « accompagner les actions » du gouvernement provincial vers le développement de la province du Maniema.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner