Etat de siège en Ituri et au Nord-Kivu : le gouvernement salue la reprise par les FARDC des positions clés

Le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a salué l’évolution sur terrain après l’instauration de l’état de siège en Ituri et au Nord-Kivu, notamment avec la reprise des positions clés par les FARDC. Selon lui, cette dynamique est à préserver.

Il a rappelé pour ce faire « la nécessité pour les ministres en charge du Budget, des Finances et de la Défense nationale et Anciens combattants de faire le suivi permanent des besoins logistiques pour les troupes engagées au front ».

C’est ce qu’indique le compte rendu du Conseil des ministres du 27 août.

Le Premier ministre a passé en revue toutes les questions liées à l’état de siège avec les différents acteurs concernés notamment les députés nationaux et provinciaux, la société civile, la MONUSCO et les missions humanitaires.

De ces échanges, il a relevé un besoin accru pour lutter contre les tracasseries et la sécurité urbaine.

Au Nord-Kivu, le chef de l’exécutif s’est rendu à Oïcha, chef-lieu du territoire de Beni, jadis bastion de l’insécurité. Il s’est adressé à la population de cette partie du territoire en rappelant le bien-fondé de l’état de siège décrété par le Président de la République pour permettre le retour de la paix dans cette partie du pays.

Il a fini son séjour en échangeant notamment avec députés provinciaux du Nord-Kivu. Durant son séjour en Ituri et au Nord-Kivu, le Premier ministre a apporté son soutien du gouvernement aux populations déplacées et il a surtout été au chevet des soldats blessés au front. A tous ses interlocuteurs, il a rappelé que la réussite de l’état de siège dépend des opérations, de la sensibilisation et de la démobilisation.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner