Kwilu : un élève tué et tous les policiers de Bagata en fuite

Un policier a ouvert le feu vendredi 27 août sur un élève qui a succombé de ses blessures quelques heures après à Bagata, en  province du Kwilu. Le bourgmestre de cette commune rurale, Felly Makunu, qui livre l’information à radio Okapi, indique que cela est arrivé lorsque la population empêchait la police à arrêter un homme au quartier Regideso. Pour le moment, tous les policiers ont pris fuite par peur des actes de représailles de la population qui a détruit toutes leurs maisons. 

Des sources locales affirment affirment que ces faits se sont déroulés vendredi matin à Bagata lorsque les éléments de la police s‘étaient rendus au quartier Regideso pour arrêter un homme sur plainte de sa femme. La population s’est soulevée pour empêcher les policiers à agir, estimant que l’arrestation était arbitraire. Le bourgmestre Felly Makunu, qui a confirmé les faits, ajoute que voulant maitriser la foule, les policiers ont commencé à tirer quelques balles en l’air. 

Dans cette confusion, l’un d’eux a tiré à bout portant sur ce garçon âgé de 17 ans, élève de la 5eme année des humanités  qui a rendu l’âme tard dans la nuit à la polyclinique de Bagata.  Selon toujours lui, cette situation a créé une vive tension dans la cité depuis vendredi jusque samedi. La population  en colère s’est révoltée et a endommagé toutes les maisons des  policiers de la place et les résidences de plusieurs autorités locales notamment celle de l’administrateur du territoire. 

Felly Makunu appelle la population au calme et précise que la prison de Bagata a été aussi endommagée. Selon lui,  à  l’heure actuelle, tous les policiers de Bagata sont en fuite craignant les représailles de la population. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner