Assainissement du secteur éducatif en RDC

Au terme d'une mission de 5 mois dans les 26 provinces administratives de la République démocratique du Congo, la commission mise en place par le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) pour nettoyer le fichier suivi et paie des enseignants, a rendu public le rapport synthèse de ce travail. 

Ce rapport fait état de : 42 établissements scolaires fictifs, 879 établissements scolaires non viables, 4.473 établissements qui fonctionnent avec des faux arrêtés, 2.483 agents fictifs et 2.483 agents sans actes réguliers de recrutement.  

Quelle lecture faire des conclusions de ce rapport ? 

Que faire pour assainir efficacement le secteur de l’éducation en RDC ?

Invités:

-Cécile Tshiyombo, secrétaire général du Syndicat des enseignants du Congo (SYECO). 

-Serge Bondebi, secrétaire général de l’ONG YMAE (Young Men Association for Education) et coordonnateur de la campagne « Ecole eza mombongo te » 

-Isidore Kwandja Ngembo, analyste des politiques publiques, spécialisé en management des organisations publiques, Gestion axée sur les résultats et Reformes des administrations publiques.

 

/sites/default/files/2021-08/26082021-p-f-dialogueentrecongolais-00_site.mp3

 

 

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner