RDC : le gouvernement appelé à accompagner le processus de pacification à Kindu

L'évêque du diocèse catholique de Kindu demande aux autorités nationales d'accompagner le gouvernement provincial dans les efforts de pacification du sud de la province du Maniema, qui fait face à l’insécurité des groupes armés. Mgr François Abeli Muhoya a lancé cet appel lundi 30 août, après une mission pastorale effectuée dans cette partie de la province. 

« Au sud de la province du Maniema, le grand défi, c’est la paix. L’autorité de l’Etat, sur une grande partie du territoire de Kabambare est absente. Son excellence M. le gouverneur en a fait son cheval de batail. Je souhaiterais qu’il soit soutenu par le gouvernement central », a-t-il plaidé. 

Il dit avoir l’impression que le gouverneur est « abandonné », alors que, c’est quelqu’un qui est déterminé dans la restauration de la paix.  

« Mais, à son niveau, il y a des choses qu’il ne peut pas faire. Il y a des décisions qu’il ne peut pas prendre. Il y a des jeunes (Ndr : combattants), qui veulent sortir des forêts et commencer une vie normale. Cette question ne rentre pas dans les attributions du gouverneur de province mais du pouvoir central », a fait savoir Mgr François Abeli. 

Le prélat souligne que « sans le soutien du gouvernement, les efforts des autorités provinciales risquent d’être vouées à l’échec ». 

« Le gouverneur a pris l’initiative de sensibiliser les combattants, il a été écouté, mais, si au niveau national rien ne suit, on risque de noyauter comme effort. Ma recommandation est adressée aux autorités de Kinshasa, de prêter main forte au gouverneur de province qui est investi dans la restauration de la paix », a-t-il ajouté. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner