Pollution de rivières Kasai et Tshikapa: 4 000 victimes recensées

Le rapport final d'évaluation du gouvernement central sur la pollution de rivières Tshikapa et Kasaï fait état de plus de quatre mille victimes de la pollution des eaux, recensés dans treize zones de santé sur les dix-huit que compte la province du Kasaï.

La plupart des victimes souffrent de diarrhée et d'autres infections, selon toujours ce rapport élaboré à l'issue du séjour dans la région de la vice-première ministre de l'Environnement.

C'est au début du mois d'août que l'alerte de cette pollution a été donnée après un changement de la couleur des eaux de plusieurs cours d'eau, dont Tshikapa, Kwilu et Kasaï.

Les premières informations attribuent cette pollution à une usine d'extraction des minerais située sur le territoire angolais.

-Quelle lecture faire de la gestion de cette pollution ?

Invités :

-Louis Lungu Malutshi, directeur chef de service des ressources en eau au ministère de l’Environnement et développement durable.

-Julie Otshano, coordinatrice de l’ONG « BINADAMU en action », une ONG humanitaire et de développement, basée à Tshikapa dans la province du Kasaï.

-Professeur Aser Nzovu Luvuji, professeur à l’Université de Kikwit. Il est expert en droit de l’eau.

 

/sites/default/files/2021-09/01092021-p-f-dialogueentrecongolais-00_site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner