Volcan Nyiragongo : des milliers des victimes attendent toujours leur installation à Goma

Des milliers des victimes de l’éruption volcanique du Nyiragongo attendent toujours leur installation provisoire par le gouvernement, depuis plus de trois mois. 1006 abris provisoires, construits sur fonds du gouvernement pour les accueillir, sont presque terminés. Officiellement, c’est deux à trois mille ménages qui ont été sinistrés, mais sur place c’est plus de cinq mille ménages qui sont cantonnés dans des écoles et bâtiments publics en espérant être relogés. La grande préoccupation reste la délocalisation définitive de ces habitants vers d’autres milieux ; tel que promis par le gouvernement.

Situés à Kanyaruchinya, sur un terrain accordé provisoirement par la paroisse catholique et une partie de la chefferie de Munigi, ces abris sont construits en bâches, soutenus par des chevrons et couverts des tôles. Ce site est déjà approvisionné en eau potable et certaines dispositions pour accueillir les bénéficiaires, a expliqué le superviseur des travaux, le général Jules Kuzangana Kubela, commandant adjoint du corps de génie des FARDC.

Néanmoins, les conditions de sécurité de ces abris inquiètent encore certains acteurs ; notamment un député élu de Nyiragongo. Une cinquantaine de ces abris détruits récemment par l’ouragan sont en reconstruction. 

Pour le général Kuzangana, cet espace a été accordé pour un temps, raison pour laquelle ils ne pouvaient pas y construire des maisons en semi-durables.

Quelques agents de la division des affaires humanitaires, qui seront charger de la gestion quotidienne de ce site, sont sur place, ont constaté des reporters de Radio Okapi.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner