RDC : la BAD promet son expertise et son financement pour que le port de Banana se réalise le plus tôt

La Banque africaine de développement (BAD) promet son expertise et son financement pour que la construction du port de Banana dans le Kongo-Central se réalise le plus tôt.

« Nous avons insisté sur le port de Banana qui, pour nous, doit se réaliser le plus rapidement possible. Nous comptons mobiliser toutes les énergies du Groupe de la Banque, l’expertise du groupe de la Banque et faciliter les discussions aussi bien juridiques que la structuration de ce projet, et son financement, pour qu’il puisse se réaliser le plutôt. Nous avons parlé du grand projet Inga 3 et aussi bien des projets du pont-route-rail Kinshasa-Brazzaville et de grandes connexions du projet routier, connexion des provinces », a indiqué Serge Marie N’guessan, directeur général de cette institution financière, à l’issue de sa rencontre avec le Premier ministre SAma Lukonde.

« Nous avons aussi insisté sur le renforcement des capacités du secteur de l’agriculture, qui doit être pour nous, le secteur de relance de l’économie. Nous avons insisté pour que ce secteur puisse intégrer davantage la jeunesse congolaise. Nous allons mettre les moyens qu’il faut au niveau de la Banque africaine de développement pour accompagner cette vision du Chef de l’Etat de faire de cette agriculture, une agriculture compétitive, une agriculture moderne, une agriculture d’affaires », a ajouté Serge Marie N’guessan.

En fait, le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a reçu en audience vendredi 3 septembre la délégation de la Banque africaine de développement conduite par Serge Marie N’guessan, directeur général de cette institution financière.

Cette délégation est venue non seulement présenter les grandes conclusions de la mission effectuée durant trois jours à Kinshasa, mais également faire part au chef du gouvernement de différents projets que la BAD compte réaliser le plutôt possible en RDC.

 La BAD salue, par ailleurs, la relance du programme entre la RDC et les institutions de Breton woods, plus particulièrement, avec le FMI pour la consolidation de son cadre macroéconomique.

« Nous avons présenté les grandes conclusions de la mission qui ont abordé plusieurs aspects de notre coopération, des appuis aux réformes. Là aussi, nous avons félicité le Gouvernement pour la conclusion du programme avec le Fonds monétaire international. Lequel programme va permettre au pays de consolider ses indicateurs macroéconomiques et surtout faciliter la relance économique», a souligné Serge Marie N’guessan.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner