RDC: 30 organisations environnementales sollicitent l’éradication des groupes armés du Parc des Virunga

Trente organisations de la société civile demandent au gouverneur de la province du Nord-Kivu, d’assainir le Parc national des Virunga de tous les groupes armés qui l’ont transformé en leur zone de prédilection.

Ces ONG œuvrant dans les provinces de l’Ituri, du Nord et du Sud-Kivu se sont exprimées ainsi à travers une correspondance adressée, le 3 septembre dernier, à l’exécutif provincial.

D’après ces organisations, les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR), les Maï-Maï et les Nyatura…, exploitent illicitement les ressources naturelles du Parc pour « financer leurs activités criminelles ». Les gestionnaires du Parc national des Virunga estiment d’ailleurs que, cette insécurité affaiblit l’Etat congolais et lui cause un manque à gagner, estimé à un milliard de dollars l’an.

« Sur le lac Edouard, par exemple, nous avons inventorié plus de 5 000 pirogues et chacune verse 5 dollars par semaine aux Maï-Maï. Sans compter l’argent qu’ils reçoivent du braconnage, du kidnapping et autres activités criminelles. Par jour, les carbonisateurs font entrer, de leur part, au moins 60 000 dollars, dans le secteur sud du Parc. Soit 1. 680. 000 dollars par mois. Avec cet argent, ils parviennent à corrompre même nos militaires, nos agents de sécurité. C’est pourquoi nous avons demandé à l’autorité militaire de couper ces sources de financement », a déploré, Bantu Lukambo, directeur général de l’une des organisations environnementales.

Pour ce faire, ces ONG demandent ainsi au gouverneur du Nord-Kivu, le lieutenant général Constant Ndima, de faire du démantèlement de ces groupes rebelles ainsi que de leurs réseaux criminels, une des « principales priorités ». Ceci pourrait, selon-elles, contribuer au « succès » des efforts de l’état de siège.

La violence créée par des groupes armés dans le parc national des Virunga a déjà été mentionnée dans plusieurs rapport de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN).

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner