RDC : le CEPADHO plaide pour l’intensification des opérations simultanées contre les ADF à Beni et Irumu

Le Centre d’étude pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme (CEPADHO) plaide pour l’intensification des opérations militaires simultanées contre les rebelles ougandais des ADF dans les territoires de Beni au Nord-Kivu et Irumu en Ituri. Son coordonnateur, Me Omar Kavota a émis ce vœu, lundi 6 septembre, lors l’audience que le gouverneur du Nord-Kivu lui a accordée.  

Pour le coordonnateur de cette ONG de défense des droits de l’homme, l’objectif est de ne pas donner l’occasion aux ADF de se mouvoir en toute liberté dans ces deux régions en proie à l’insécurité. 

« Nous avons souhaité qu’il y ait des actions simultanées menées aussi bien par les FARDC en territoire de Beni et en territoire d’’Irumu, pour que l’ennemi soit pris en étau et pour qu’il n’ait pas le temps de se mouvoir pour essayer de torpiller les efforts déjà consentis », a déclaré Me Omar Kavota. 

Il dit avoir fait avec le gouverneur du Nord-Kivu, « un aperçu de la situation » du mois dernier, avec une « attention particulière » sur ce qui a prévalu le week-end dans la partie sud de l’Ituri [l’attaque d’un convoi des véhicules des civils, ayant occasionné mort d’hommes]. 

« Ces attaques perpétrées par les terroristes ADF/MTN ont une certaine incidence sur la vie socio-économique des populations du Grand Nord de la province du Nord Kivu. Nous avons démontré la nécessité des actions communes entre les autorités de nos deux provinces. Et nous avons recommandé à l’autorité de consolider les acquis de ses efforts déjà observés par notre armée », a poursuiti Me Kavota. 

Selon lui, le gouverneur, le lieutenant-général Constant Ndima a promis que la question sera examinée avec son collègue de l’Ituri sans plus de détails. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner