Butembo : reprise timide d’activités après une journée ville-morte

 

Les activités ont repris timidement mardi 7 septembre à Butembo au Nord-Kivu, après la journée ville morte observée le lundi.

Des organisations de la société civile ainsi que des groupes de pression avaient appelé à observer une journée sans activité pour protester contre l’insécurité orchestrée par des groupes armés dans la région.  

Radio Okapi a constaté l'ouverture de quelques commerces, mais la quasi-totalité des boutiques et magasins situés le long du boulevard président la République n’ont pas ouvert aux heures habituelles. Cependant, quelques boutiques se trouvant dans des galeries commerciales de la ville ont ouvert leurs portes, et reçoivent des rares clients.

Il y a également certaines officines pharmaceutiques qui ont ouvert, mais la plupart étaient fermées dans l’avant-midi. Des stations-services et supermarchés de la ville fonctionnent normalement.

Du côté de la circulation, tout est presque normal. Dans les quartiers périphériques du centre commercial, toutes les activités se déroulent comme d’habitude. Des conducteurs de taxi moto sont aussi visibles sur les artères de la ville. Mais la plupart violent la consigne de port obligatoire des gilets de visibilité.  

D'autre part, une messe d’action de grâce a été organisée ce mardi, en mémoire des conducteurs de transport en commun, assassinés par des rebelles des ADF sur la route nationale numéro 4 entre Beni et Komanda, il y a environ une semaine. La société civile ainsi que les groupes de pression appellent pendant ce temps, la population à rester mobilisée pour barrer la route à ceux qui entretiennent l’insécurité dans la région. 

Aucun incident n’a été enregistré jusque-là, indique le commissaire supérieur principal Polo Ngoma, commandant intérimaire de la police de Butembo. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner