Mbandaka : départ du convoi humanitaire en faveur des sinistrés de Monkoto


Le gouvernement central a acheminé de l’aide d’urgence, essentiellement composé de produits non alimentaires, à plus de dix mille habitants des villages bantous et autochtones pygmées du secteur de Bianga, territoire de Monkoto, dans le Tshuapa. Le lancement du convoi humanitaire, devant amener cet appui, a été lancé lundi 6 septembre à partir de Mbandaka, province de l’Equateur.

Selon le directeur adjoint du cabinet du ministre des Affaires sociales, Hubert Thetika, cette assistance gouvernementale tient compte de besoins exprimés par les bénéficiaires enregistrés dans le secteur de Bianga. Elle comprend essentiellement des articles ménagers et des outils aratoires. Car, ces derniers vont aider les deux communautés, délaissées depuis les troubles sanglants de janvier dernier, à vite reprendre leurs productions ; mais aussi à juguler la malnutrition qui menace particulièrement les enfants.   

Après sept mois de plaidoyer auprès du gouvernement, le député national de Monkoto, Célestin Engelemba, s’est réjoui de l’assistance d’urgence en faveur de ses électeurs.  

La tension entre les bantous et autochtones pygmées en janvier 2021 avait causé officiellement 13 morts, mais 62 selon la société civile, ainsi que 1 215 maisons incendiées, laissant plus de 10 000 pygmées sans abris.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner