Eliminatoires Mondial 2022 : le Bénin et la RDC se neutralisent (1-1)

La RDC vient de concéder son deuxième match nul dans le cadre de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe du Monde, Qatar 2022. Un but partout. C’est le score qui a sanctionné la rencontre entre les Léopards et les Ecureuils du Bénin, lundi 6 septembre, au stade de l’unité de Cotonou. Dieumerci Mbokani a ouvert le score à la 12e et Jordan Adeoti a égalisé à la 33e minute. Ce nul ne fait pas les affaires des Congolais qui se sont donnés comme objectif la qualification à la Coupe du Monde  2022. Avec 2 points, les Fauves congolais sont deuxièmes du groupe J et se font devancer par les Béninois qui sont en tête avec 4 unités en deux sorties. Une victoire de la Tanzanie ou de Madagascar éloignerait la RDC des deux premières places.

Le match

C’est sous le coup de 14 heures, heure de Kinshasa et du Bénin (13h TU) que le coup d’envoi de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe du Monde est donné. 

Pour cette rencontre, le sélectionneur Héctor Cúper reconduit son 11 de départ contre la Tanzanie : Kiassumbua tient les perches. Tisserand et Luyindama sont dans l’axe avec Mukoko Amale et Glody Ngonda sur les côtés. Dans l’entrejeu, c’est Samuel Moutousamy, Chancel Mbemba et Akolo qui débutent. Mbokani est en pointe, soutenu par Bakambu, et Bolasie. Avec 4-3-3, les Léopards se livrent à l’attaque. La pression paye. Sur un centre de Cédric Bakambu, Dieumerci Mbokani marque. Nous jouons la 12e minute. 

Retour réussi de Dieumerci Mbokani en sélection nationale. 2 matches, 2 buts. La complicité entre lui et Bakambu semble pour l’instant fonctionner à merveille. 

L’enjeu est connu pour les deux équipes en confrontation: il faut gagner et occuper la première place qualificative pour les barrages. 

Pour ce groupe J, c’est le Bénin qui est en tête avec 3 points, et la RDC a 1 point. 

Après 20 minutes de jeu, la RDC est toujours devant le Bénin avec 4 points. Les Écureuils tentent de rattraper leur retard, mais la défense congolaise est toujours en place. 

C’est au moment où les Congolais dominent que le Bénin égalise sur une tête de Jordan Adeoti, à la 33e minute, après une sortie ratée de Kiassumbua.

Deux minutes après, les Léopards tentent de reprendre le dessus sur les Ecureuils. Ngonda fait un centre dans la surface, mais Akolo rate le cadre, juste devant le gardien béninois. 

La RDC met la pression sur le Bénin, sans succès. En l’espace d’une minute, deux centres de Dieumerci Mukoko Amale n’ont rien produit. A la seconde qui a suivi, Kiassumbua sort une parade qui sauve les Congolais. Quelle action dangereuse qui aurait pu mourir au fond du filet ! 

C’est sur le score d’un but partout que l’arbitre renvoie les deux équipes dans les vestiaires. Bénin 1, RDC 1. 

A la mi-temps, les Ecureuils restent en tête du groupe avec 4 points, la RDC en compte 2.  

Domination béninoise 

La seconde mi-temps reprend avec une domination béninoise. Glody Ngonda cède sa place à Luzolo Ernest trois minutes après la reprise. C’est le premier changement de la rencontre.  

A la 50e minute : frayeur côté congolais. Luyindama a presque raté son dégagement. Heureusement pour les Léopards que Kiassumbua est prudent.  

Le Bénin maintient la pression sur la RDC. Ndossu entre à la place de Désiré Ségbé Azankpo, côté béninois. Les 5 premières minutes sont plus à l’avantage des Béninois qui sont plus entreprenants et jouent dans la moitié de terrain des Congolais.

A la 55e minute, il y a une belle combinaison entre Mbokani et Bakambu, mais la défense béninoise enraye l’action qui aurait pu être dangereuse.  

Avant les 15 premières minutes de la seconde période, Héctor Cúper procède à deux autres changements : Kebano et Assombalanga remplacent Bolasie et Mbokani.  

Ces changements n’empêchent pas le Bénin de continuer à dominer la partie. Sur un corner parti de la droite vers la gauche, la RDC est sauvée par le poteau gauche de Kiassumbua, sur une tête de Ndossu.  

Trois minutes plus tard, c’est autour du buteur Adeoti de trouver les gants de Kiassumba sur une frappe écrasée. Le portier congolais est vigilant. Le Bénin domine depuis près de 20’ la seconde période, pendant que les Congolais sont retranchés dans leur moitié de terrain.  

Le réveil congolais 

18 minutes avant la fin du match, Akolo et Rodrigue Kossi sont avertis. Ils écopent chacun d’un carton jaune. Le score ne change pas dans l’entre-temps. La RDC se réveil et joue dans le camp béninois.  

A la 79’, Bakambu est touché et ne reviendra plus sur la pelouse. C’est Bolingi qui va entrer. Edo Kayembe remplace Akolo. Sebio Suku sort côté béninois et sera remplacé par Gomez. 

Les Congolais maintiennent la pression. Sur une combinaison avec son milieu de terrain, Dieumerci Mukoko Amale fait un centre mais sa balle est interceptée dans la surface de réparation. Les Congolais réclament une touche mais l’arbitre ne bronche pas à la 83e minute. 

Face à la pression des Congolais, Michel Dussuyer opère un double changement. Kosi et Mateo sortent et sont remplacés par Junior Olaitan et Adilehu.  

Plus rien ne sera marqué. La rencontre s’arrête sur le score nul d’un but partout. 

Le Bénin reste en tête avec 4 points, la RDC 2. La Tanzanie en compte 1 et Madagascar 0, en attendant leur confrontation mardi 7 septembre 2021. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner