RDC : les Congolais refoulés d’Angola affluent à Tshikapa

Un mouvement massif de Congolais en provenance de l’Angola s’observe depuis lundi 6 septembre vers la frontière de Kamako dans le territoire de Tshikapa (Kasaï). Ces compatriotes rentrent à la suite d’un ultimatum lancé par les autorités angolaises demandant aux étrangers en situation irrégulière de retourner dans leurs pays respectifs. 

Le service de l’hygiène aux frontières qui déplore les conditions dans lesquelles ces familles retournent indique avoir enregistré des centaines de personnes depuis le 6 septembre et le mouvement continue. 

Christian Mabedi, responsable de ce service parle de risques des maladies surtout pendant cette période de COVID-19. 

Il en appelle à l’intervention des autorités : 

« Ils viennent en masse et il n’y a pas moyen de respecter les mesures barrières et de faire une bonne surveillance. Les conditions de retour ne sont pas réunies. Ils ont un problème de transport. De l’autre côté, ils viennent par véhicules, mais arrivés ici, la distance qui sépare la frontière jusqu’à la cité est d'environ 7 km et ils font les pieds. Il y a même dans ces groupes, les enfants qui n’ont pas de parents, donc non accompagnés ». 

Et Christian Mabedi de poursuivre : 

« Lorsqu’ils arrivent à la cité, la prise en charge est très difficile. Ces derniers temps, la bande frontalière est enclavée. Il n’y a pas une bonne communication entre Kamako et Tshikapa. La situation humanitaire est précaire ».  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner