Sud-Kivu : des organisations et mouvements citoyens soutiennent le programme DDRC-S


Une vingtaine d'organisations de la société civile et mouvements citoyens pour la paix ont apporté leur soutien au programme DDRC-S (Démobilisation, Désarmement Relèvement Communautaire et Stabilisation) et à son coordonnateur national dans une déclaration signée et publiée mardi 14 septembre à Bukavu (Sud-Kivu).

Le président de l'ONG "Fondation Solidarité humaine" (FSH), Fernando Nkana qui a lu cette déclaration, estime que la population congolaise attend avec plus d’espoir la fin de leur souffrance grâce à la mise en place de ce programme :

« Nous, organisations de la société civile et mouvements citoyens pour la paix au Sud-Kivu, réaffirmons notre soutien inconditionnel au programme DDRC-S et à son coordonnateur national ainsi qu’à toute autre initiative du chef de l’Etat, de la communauté internationale et de ses partenaires dans le but de restaurer la paix et la stabilité dans la partie orientale et sur l’ensemble de la République démocratique du Congo ». 

Créé par le chef de l’Etat le 5 juillet dernier, le programme de Désarmement, Démobilisation, Réinsertion Communautaire et Stabilisation, vise à réinsérer les ex-combattants « vers des activités économiques et d'intérêt public, loin du métier des armes ».  

Mais, la nomination du nouveau coordonnateur du programme DDRC-S, Tommy Tambwe, vendredi 6 août dernier, avait suscité quelques protestations, notamment de la part du Dr Denis Mukwege, Prix Nobel de la paix 2018. Ce dernier estime qu’un ancien membre des rebellions du RCD/Goma, du CNDP et du M-23 ne devrait pas se retrouver à la tête d’une telle structure. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner