RDC : les réserves de change atteignent plus de 3,3 milliards USD, un record

La gouverneure de la Banque centrale du Congo (BCC) a fait part du nouveau record, jamais atteint en République Démocratique du Congo, sur les réserves de change avec plus de 3,3 milliards de dollars américains. C’est ce qu’indique le compte rendu du Conseil des ministres du 17 septembre.

« Conviée à participer au Conseil des ministre, la gouverneure de la Banque Centrale du Congo a fait état de la situation récente sur le marché des changes ainsi que les biens et services. Les différents indicateurs attestent que le cadre macroéconomique demeure stable. Sur le marché de changes, le taux de change officiel s’est établi à 1.992,41 FC pour un dollar américain. Sur le marché parallèle le franc congolais s’est légèrement apprécié situant le taux de change à 2.038,33 francs congolais pour un dollar américain », a indiqué Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement.

Sur le marché des biens et services, ajoute-t-il, il y a lieu de relever le ralentissement du rythme de formation des prix au cours de la deuxième semaine du mois de septembre courant, attesté par un taux d’inflation hebdomadaire de 0,043% contre 0,098% enregistré la semaine précédente.

En cumul annuel, l’inflation est ressortie à 3,22% contre 13,77% à la même période en 2020.

« Cette stabilité résulte de la bonne coordination des politiques budgétaire et monétaire qui doivent être maintenues en vue de renforcer cette stabilité macroéconomique. La gouverneure de la Banque centrale du Congo a appelé à la poursuite des réformes pour établir le lien entre la stabilité macroéconomique et la croissance économique », a ajouté M. Muyaya.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner