RDC : la COGEP demande au gouvernement de rendre public le contrat minier entre les compagnies congolaise Sakima et rwandaise Dither


La Coalition pour la Gouvernance des Entreprises Publiques « COGEP », plateforme des Organisations de la société Civile, qui milite pour la transparence et la redevabilité des entreprises publiques, se dit préoccupée par le refus manifeste du Gouvernement Sama Lukonde à publier l’accord signé le 26 juin 2021 entre la SAKIMA S.A et la firme DITHER LTD.

La SAKIMA S.A., entreprise du portefeuille de l’Etat congolais et la firme DITHER LTD, une entité rwandaise de droit privé se sont mises d’accord pour exploiter des mines d’Or dans l’Est congolais.

Dans un communiqué publié mardi 21 septembre, la COGEP dit constater malheureusement que plus 60 jours après la signature, l’accord n’est publié ni sur le site web du Ministère des Mines, ni au Journal officiel de la République démocratique du Congo.

« Nous faisons le constat que le gouvernement n’a pas publié le contrat qui a été signe entre la Sakima et cette firme rwandaise. Nous rappelons qu’au terme de la loi qui organise l’exploitation minière en RDC, le gouvernement est tenu de publier tous les contrats miniers sur le site web du ministère des mines et dans le journal officiel », a indiqué l'un des membres de la COGEP, Philippe Ruvunangiza.

Plus de soixante jours après la signature de ce contrat, regrette-t-il, le gouvernement n’a toujours pas rendu public le contenu dudit contrat :

« Nous regrettons que le gouvernement choisisse comme mode de gestion des entreprises publiques l’opacité, parce que c’est le constat que l’on peut faire. Nous voulons demander d’avantage au gouvernement à fournir des efforts pour ne pas se positionner comme l’artisan de la violation de ses propres lois, parce qu’il n’est pas normal que le gouvernement de la République édicte une loi et qu’il soit le premier à ne pas la respecter. Comment alors les étrangers et le citoyen lambda peuvent-ils respecter la loi si le gouvernement la viole ?».

Aucune reaction n'a été enregistrée du côté gouvernement Congolais.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner